Marché

Marché des Fermiers

Preparation
Cooking
Servings
Great With

Le Contact avec nos Producteurs

Il y a quelque chose de franchement gratifiant quand t'achètes ta nourriture directement du producteur, et c’est dommage qu’on ne puisse pas le faire à longueur d’année dans notre beau pays. L’automne qui arrive nous affiche ses plus belles couleurs tandis que nos producteurs préparent leurs terres pour l’arrivée des temps froids. La fermeture de leurs kiosques oblige le retour aux épiceries de grandes surfaces pour faire notre marché. Rien de mauvais ici, faut bien se nourrir, right? C'est juste moins intéressant.

J’aime beaucoup le sentiment de pouvoir me promener dans un environnement joyeux, rustique et coloré et pouvoir parler avec des gens passionnés qui voudront te conseiller sur tes produits. Pas comparable avec la majorité des grandes épiceries qui offrent pratiquement tout emballé dans du plastique et moins de passion disons.

Marché des Fermiers

Visiter le marché des fermiers à le pouvoir de vous ramener aux sources comme dans le temps. Les différents producteurs viennent installer leurs produits sur les étals, on te permet de goûter, on jase, on t’explique, les enfants se promènent curieux de découvrir de nombreux produits québécois et insistent pour qu’on achète tous les fruits frais.

Il y a un sens de communauté, un côté plus humain et des producteurs qui sont fiers d’afficher le produit qu’ils ont fait pousser à la sueur de leur front. On ne retrouve pas de grosses corporations ici, des artisans tout simplement. Je ne dis pas que les grosses corporations ne travaillent pas aussi fort mais le fait de supporter Pauline la dame des fraises ou Robert le poissonnier donne l’envie de sourire et t’incite à mieux respecter l’aliment. On aimerait pouvoir le faire à longueur d’année.

Gardener's Market La Prairie
Un arc en ciel pour les yeux


Un Bijou Caché

Nous habitons la rive-sud depuis longtemps. Ayant changé de municipalité quelques fois, c’est presque gênant de savoir que nous avons découvert ce petit bijou il n’y a pas si longtemps. La routine, aussi réconfortante qu’elle puisse être, est aussi un démon qui nous empêche de sortir et voir plus loin. Le supermarché était mon endroit aussi... Heureusement, notre recherche d’avoir un mode de vie plus vert a payé et nous a fait connaître des nouveaux endroits plus que jolis.

La Prairie est une petite ville (village?!?), un bijou qu’on comme on n’en retrouve pas partout, surtout lorsqu’on parle du vieux quartier, un petit coin tellement charmant. C’est comme un voyage dans le passé (un passé dans lequel on voit quelques Nikes et une Chevrolet sur le bord du chemin).

Voilà 350 années qui marquent un héritage architectural et qui donne un “je ne sais quoi” qui ne peut être expliqué et ne peut pas être dénié. On y perçoit l’effort de garder le cachet authentique. De petits cafés, une bonbonnière, restos chic et d’autre de cuisine réconfortante ainsi que l’Alsacien, bistro où un arbre gigantesque pousse au milieu de la terrasse et dont le Kouglelopf est servi à l’heure du brunch donne à cet endroit l’impression d’être dans un conte de fée.

Le Vieux La Prairie
Le vieux La Prairie


Il ne Reste que Quelques Semaines

Malheureusement, avec la saison qui tire à sa fin, le marché des fermiers se prépare à fermer pour les longs mois froids de l’année. Il reste, sur un côté positif, quelques semaines pour aller en profiter et voir tous les couleurs qui entourent l'endroit.

C’est magnifique de voir les produits d’automne prendre place sur l’étal. Prenez une ou deux citrouilles, des légumes pour préparer de bons potages, prenez une bonne marche dans le vieux La Prairie, dégustez une crème glacée ou allez choisir quelques bonbons (comme dans le temps) chez bonbon, un bon café au quartier général et si vous sentez un peu de romantisme dans l’air, un bon repas chez l’Ours Caverne Culinaire ou encore Chez Julien.

Donc voilà, vous avez encore le temps d’aller encourager l’économie locale, vous récompenser, prendre du temps pour vous et vous rappeler combien nous sommes chanceux de trouver autant de diversité si proche de nous. Je sais que mon discours est contradictoire, je parle d’encourager l’économie locale en utilisant une multitude de produits exotiques, mais je crois sincèrement qu’on commence à voir des feux d’artifices lorsque nous avons l'habileté de balancer nos produits avec ceux de l’étranger.  

Toujours plein à découvrir :)