Dessert

Une poutine des Andes

Preparation
20 minutes
Cooking
40 minutes
Servings
6 - 8
Great With
Riesling

Québec + Colombie donne ça

Donc voilà, je suis avec mon partenaire de vie en train de planifier un barbecue avec nos amis à l’été ‘17, en train de jouer avec pleins d’idées, en se demandant ce nos invités aimerait le plus, comment amener quelque chose de différent, nouveau, quelque chose qu’ils se rappelleront… On a fait une tonne de barbecue dans le passé et ce que je cuisinais semblait être apprécié mais il était temps de changer nos recettes gagnantes.

On était assez inspiré dans le temps mais on ne se prenait pas vraiment au sérieux. On construisait un menu pour cette journée, proposant devant le tableau de notre fille toutes les idées qui nous venait en tête, même les plus loufoques (l’essence même d’une tempête d’idée, n’est-ce pas?). En mélangeant et associant et surtout en ayant un peu de fun.

De la Colombie au Québec

Le thème des desserts est alors venu. On voulait quelque chose qui surprenait mais qui nous représentait. Nous sommes un couple provenant de deux cultures, nous avons deux enfants qui grandissent inévitablement dans le milieu de nos influences distinctes. De l’anglais, au français, à l’espagnol dans une même phrase, peut importe le langage tant que l’idée se transmet, au delà de la langue, la nourriture à été quelque chose que nous avons redécouvert avec eux.  

En jasant du barbecue, de mélange de cultures, nous sommes venues à parler d’un plat qui est presque essentiel dans le barbecue colombien, du plantain sucré. Un plantain bien mûr (jaune foncé à l’intérieur et une pelure de banane remplies de tâches noires) lancé sur le grill. La vapeur se charge de cuire le plantain pendant que sa pelure l’empêche de brûler. Souvent coupé sur le long, on insère un morceau de fromage double crème et du bocadillo (gelée épaisse de goyave) au milieu du plantain qui cuit doucement. Le goût est très intéressant, un peu sucré mais parfois cuit inégalement.

Et si… Au lieu des patates on utilisait du plantains?

Voilà ce qu’on a: Fromage, plantain, fromage, bocadillo, fromage, fromage, fromage… Poutine? Pour donner du contexte aux pauvres âmes qui n’ont jamais eu la chance de goûter la poutine québécoise, Gus le colombien a déjà dit: “ C’est l’une des choses les plus délicieuses que j’ai mangé dans ma vie”, ok on comprends. Mais comme Gus le colombien ne peut être notre seule source ici, le fait que notre poutine est voyagé sur le continent européens est une preuve qui parle d’elle même. Grossièrement, la poutine est un mélange de frites, de fromage squish-squish (fromage en grains frais) et de la sauce brune. Un met réconfortant québécois qui a fait sa place sur notre scène alimentaire.

Donc on a le fromage, c’est parfait. Le plantain peut recevoir le même traitement que la frite? Faudra essayer! Et ensuite le bocadillo… Oh mais de la sauce ce serait tellement mieux… Ok pause, le bocadillo vient de la goyave, la goyave peut être transformée en gelée, donc elle pourrait facilement devenir une sauce aussi. On va essayer ça aussi!


Squish-Squish fromage, plantain mûre and sauce à la goyave


Et ainsi, notre poutine colombienne est née


Donc j’ai mis tous les efforts ici. Cuisant à feu doux les goyaves en essayant de leur donner l’allure d’une sauce à poutine. Si je réussis, j’aurai ma place dans l’histoire... Ok, on se calme, peut-être pas non plus, du moins c’est amusant.

Le soir venu, on a servi le dessert, de la même façon qu’on sert la poutine, oh man... elle était vivante!!! Ça aurait pu être un méchant flop, mais ça été, en toute modestie, notre meilleure idée à vie. Nos invités étaient déjà pleins mais même avec les meilleures intentions, ils n’ont pu s’empêcher de prendre une deuxième portion. Nous n’avons eu que quelques bouchées pour constater que c’était effectivement un succès.

Frites de plantain




  • 3 Plantain mature en julienne (il faut absolument que le plantain soit sucré)
  • Goyaves mures (5-6)
  • Sucre (environ 1/2 tasse)
  • Citron (1 une cuillère à table)
  • Fromage en grain (Il ya jamais assez de fromage squish squish)

ça va faire une méchante poutine ça!

  • La première étape est de préparer la sauce. Tu dois enlever la pelures des goyaves et le couper en morceau. Tu met tes morceau dans un petit chaudron avec du sucre au goût et un peu de citron. On veut créer une sauce sucrée mais pas trop. Faire chauffer pendant environ 20-30 minutes à feu moyen élevé. Réduit en purée et passe au tamis pour enlever les petites graines et morceaux. On veut obtenir un mélange lisse le plus possible. Réserver dans le même chaudron à feu doux.
  • Part ta friteuse ou chauffe ton huile. Deuxième étape, tu dois faire des juliennes avec ton plantain.
  • Maintenant tu dois frire ton plantain, tu devras y aller quelques juliennes à la fois pour éviter que tout colle ensemble. Fais les cuires 2-3 minutes environ.
  • La dernière étape consiste à tout mettre ensemble comme une poutine, tes frites, ton fromage et ta sauce chaude.


Voilà, bon appétit!!

Toujours plein à découvrir :)